Actualités les plus récentes

La bande dessinée à l'honneur sur le site www.digigraphie.com

La bande dessinée à l'honneur sur le site www.digigraphie.com

Communiqués de presse

01/02/13

A l’occasion du 40ème anniversaire du Festival International de la Bande Dessinée, découvrez de célebres illustrateurs Digigraphes...

 

 

La Digigraphie transforme les illustrations en véritable œuvre d’art, offrant au « 9ème Art » ses lettres de noblesse. Ces illustrateurs ont fait le choix de la Digigraphie pour la reproduction fidèle des illustrations, sublimant le travail de l’artiste, et garantissant la pérennité de ses œuvres. Avec le procédé Digigraphie, ce sont les souvenirs d’enfance de millions de lecteurs qui s’inscrivent dans la durée, gardant la fraîcheur du premier instant. Découvrez ces illustrateurs qui ont fait de leurs « planches à bulles » de véritables pièce d’Arts.

 

Jean Giraud, alias Moebius

 

A-t-on encore besoin de présenter ce géant de la bande dessinée mondiale, dessinateur et scénariste français de bande dessinée ?

Une salle de projection, le « Vaisseau Moebius », a été inaugurée lors de l’ouverture du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême, le 30 janvier 2013, en hommage à celui qui fut le premier visiteur du Musée de la B.D. .
Il a collaboré sur de nombreux projets de blockbusters de science-fiction comme « Le Cinquième Elément » de Luc Besson, « Alien » de Ridley Scott et « Tron » de Disney. Mais c’est dans le domaine de la bande dessinée qu’il est considéré comme un ponte, avec sa série à succès « Blueberry », première bande dessinée mettant en scène un anti-héro de Western. Il a également participé au « Surfeur d’Argent » de Marvel ou encore « XIII » de Jean Van Hamme.
Retrouvez les Digigraphie de ce grand homme, issues de ses BD phares

 
 
 

Nicole Lambert

 

Qui ne se souvient pas des Triplés, ces 3 chenapans avec lesquelles Nicole Lambert s’amusait à conter leurs aventures dans le Figaro Magazine ?

Après des études de dessins aux Beaux-Arts de Paris, elle se lance dans le stylisme et le design industriel pour les enfants, un public qu’elle affectionne et auquel elle veut s’adresser. Elle exerce son métier d’auteur et d’illustrateur pour enfants avec une éthique élevé ; selon elle : « Les enfants méritent le meilleur, des auteurs capables de s’investir à fond pour eux, artistiquement et affectivement. La recherche de l’éternel enfantin, de sa drôlerie, de sa profondeur et de ses surprises, est une quête qui me maintiendra au travail toute ma vie ». Ses illustrations, teintées de souvenirs personnels et basées sur l’observation des têtes blondes, rappellent à toute une génération d’enfants les mercredi matins devant le dessins animés à succès. La Digigraphie permet à ces illustrations de garder la même fraîcheur de l’esprit de la série, mais également de replonger le spectateur dans l’ambiance polissonne des Triplés.
Découvrez les Digigraphie que l’auteure a choisi de mettre en avant.

 
 
 

François Boucq

 

Dessinateur de bandes dessinées français, l’un des plus talentueux de la bande dessinée actuelle. Il commence sa carrière en dessinant pour Le Point, l’Expansion et Play-Boy avant de publier dans Fluide Glaciale quelques années plus tard.

Les textures, perspectives et la narration sont très travaillées, et ses histoires compilées dans « Point de fuite pour les braves », « La Pédagogie du trottoir » et « La Désiroire effervescence des comprimés ». Un personnage phare se démarque dans ces albums : Jérôme Moucherot, avec qui François Boucq atteindra le succès en 1993. Avec son humour basé sur l’absurde et la dérision, il devient également membre de l'académie d'Angoulême et reçoit le Grand Prix de la Ville, le faisant président du Festival d’Angoulême en 1999.
C’est en 2001, avec sa collaboration avec Jodorowsky, qu’il s’attaque au style Western, d’où sont issues les Digigraphie présentées sur Digigraphie.com

 
 
 

Agnès Rosenstiehl

 

C’est en devant maman que cette illustratrice se lance dans la création de livres pour enfants. Après des collaborations avec la presse enfantine, c’est avec son personnage de Mimi Cracra, une petite fille espiègle et malicieuse, qui fait son apparition dès 1975 dans le célèbre magazine pour enfants « Pomme d’Api », qu’elle atteint le succès.

La génération Récré A2 et les suivantes se souviennent tout particulièrement de ce personnage dans la série télévisée à succès.
D’après certaines sources, Agnès Rosenstiehl est passionnée d’art égyptien, ce qui explique son intérêt pour les couleurs en aplats et la représentation de ses personnages toujours de profil. Nous pouvons le remarquer avec la sélection de dessins reproduits avec le label Digigraphie sur sa page dédiée.
Mimi Cracra, qui a accompagné de très nombreux enfants dans la découverte du monde par son ton et son univers enfantins mais toujours pédagogiques, est aujourd’hui un personnage (re)connu dans le monde entier (ses œuvres ont été traduites dans des dizaines de langues).
Replongez dans l’âge tendre et si vous aussi, comme Mimi Cracra, vous n’avez pas peur de vous mouiller, découvrez les Digigraphie Mimi Cracra.

 
 
 

 Suivez nous sur la page Facebook Epson Photo & Digigraphie®