KEJ

Nationalité: French

En savoir plus: Visitez le site Web de l'artiste

Profil de l'artiste

Kej est Artiste  Peintre et Performer classé dans la mouvance  Outsider Art, il expose et développe de nombreuses performances en France et en Europe depuis de nombreuses années. Il figure dans la Bible de l’Art  Singulier (collection Artension, édition 2010),  dans le Who’s Who International Art, préfacée par Francis Parent, critique d’art. (édition 2012) et dans Nude Art Today 2012.  Il est référencé et côté dans le Akoun et par Cambridge Expertise. Il est membre du Who’s Who International Art Club.
Né en 1959 à Sailly-Lez-Lannoy (59), il vit et travaille à Paris depuis 1996.


Si Elie Faure avait vu les peintures de Kej, peut-être aurait-il pu déceler dans icelles, le fameux « métissage » qui l’a tant préoccupé. Car Kej concilie le rythme et le lyrisme du « sang noir », si l’on reprend ici la célèbre métaphore utilisée par Faure, à l’intellectualisme du « sang blanc ». Ce qui frappe le plus dans l’œuvre de l’artiste, c’est la puissance du coloris que se rapproche du dessin d’enfant, la distorsion singulière des corps, le caractère presque grotesque de certaines scènes, et un lyrisme primitif et sauvage.
Les œuvres de 2011-2012, essentiellement huile et encre de chine sur toile, alternent scènes de tendresse et cruautés troublante ; les corps difformes, réminiscences des massacres graphiques de la période 2006-2007 rendent compte de la réalité fragmentée du monde, du chaos sauvage et muet qui se joue. Mais l’œuvre de Kej est loin d’être une œuvre de la violence : au contraire, ses toiles explorent l’humain et fait la part belle à une étude des mœurs populaire et une mise à nu des objets et des personnes qui peuvent nous entourer et où chacun peut se retrouver d’une manière ou d’une autre. Kej en appelle constamment à notre sensibilité et non à notre capacité à juger mais surtout à nous interroger sur le monde que nous côtoyons.
Les œuvres de Kej nous désorientent et restent inclassables. Vouloir lui attribuer une catégorie artistique spécifique serait une erreur : primitives par leurs formes, contours bruts et les traits des personnages rehaussés d’encre de Chine, ses toiles n’en sont pas moins pleines de signes. La mythologie des temps modernes est ici décrite sans fausse pudeur : comme en témoigne la toile  Sur le trottoir exhibant une bande de joyeux drilles en marge de notre société. Son regard « prospectif et décapant » décrit ainsi les rapports vulgaires de la soumission et de la domination quotidienne sans jamais tomber dans le « pathos ».
Dans ce débordement d’idées, de couleurs, dans ce chaos qui ravit à la face du spectateur contemplatif de vives émotions, Kej, considéré comme un membre de l’Art Outsider, impose un art brut qui contraste avec un coloriage intense tranchant avec les aplats qui constituent la base de sa surface  picturale. Mais bien au-delà d’une pure analyse stylistique, Kej est à l’image de l’œuvre qu’il produit : populaire et résolument tourné vers l’Autre. Il dépasse ainsi les frontières communes de l’art afin de nous proposer une œuvre unique, tranchant singulièrement dans le paysage de l’art contemporain, mêlant à la fois une esthétique plastique sauvage et le regard de l’artiste sur un quotidien trop souvent délaissé au profit du clinquant, de l’éphémère et du superficiel.


                        Ombeline Duprat, critique et historienne d’art.

Mes Digigraphie

Digigraphie® Dimensions Média Nombre de la série
Bicycle
40.00cm x 60.00cm Type: Computer Art
Papier: Hahnemühle William Turner 190 / 310
Produit par: Atelier L'oeil du Mulot
5
Le mutant
40.00cm x 60.00cm Type: Computer Art
Papier: Hahnemühle William Turner 190 / 310
Produit par: Atelier L'oeil du Mulot
5
Fin d'interdiction
40.00cm x 60.00cm Type: Computer Art
Papier: Hahnemühle William Turner 190 / 310
Produit par: Atelier L'oeil du Mulot
5
Saga urbaine
40.00cm x 60.00cm Type: Computer Art
Papier: Hahnemühle William Turner 190 / 310
Produit par: Atelier L'oeil du Mulot
5
The tramp in the city
40.00cm x 60.00cm Type: Computer Art
Papier: Hahnemühle William Turner 190 / 310
Produit par: Atelier L'oeil du Mulot
5
Urban échaffaud
40.00cm x 60.00cm Type: Computer Art
Papier: Hahnemühle William Turner 190 / 310
Produit par: Atelier L'oeil du Mulot
5
Pitbull girl
40.00cm x 60.00cm Type: Computer Art
Papier: Hahnemühle William Turner 190 / 310
Produit par: Atelier L'oeil du Mulot
5
Angry woman
40.00cm x 60.00cm Type: Computer Art
Papier: Hahnemühle William Turner 190 / 310
Produit par: Atelier L'oeil du Mulot
5
Couple insolite
40.00cm x 60.00cm Type: Computer Art
Papier: Hahnemühle William Turner 190 / 310
Produit par: Atelier L'oeil du Mulot
5
Head
40.00cm x 60.00cm Type: Computer Art
Papier: Hahnemühle William Turner 190 / 310
Produit par: Atelier L'oeil du Mulot
5
Christus
40.00cm x 60.00cm Type: Computer Art
Papier: Hahnemühle William Turner 190 / 310
Produit par: Atelier L'oeil du Mulot
5
Urban méditation
40.00cm x 60.00cm Type: Computer Art
Papier: Hahnemühle William Turner 190 / 310
Produit par: Atelier L'oeil du Mulot
5
Tags in Africa
60.00cm x 40.00cm Type: Computer Art
Papier: Hahnemühle William Turner 190 / 310
Produit par: Atelier L'oeil du Mulot
5
Le diable sort de sa boîte
40.00cm x 60.00cm Type: Computer Art
Papier: Hahnemühle William Turner 190 / 310
Produit par: Atelier L'oeil du Mulot
5
Barbie crucjfiée
40.00cm x 60.00cm Type: Computer Art
Papier: Hahnemühle William Turner 190 / 310
Produit par: Atelier L'oeil du Mulot
5
Prédicateur in Africa
40.00cm x 60.00cm Type: Computer Art
Papier: Hahnemühle William Turner 190 / 310
Produit par: Atelier L'oeil du Mulot
5
Lingua
40.00cm x 60.00cm Type: Computer Art
Papier: Hahnemühle William Turner 190 / 310
Produit par: Atelier L'oeil du Mulot
5

Kej est Artiste  Peintre et Performer classé dans la mouvance  Outsider Art, il expose et développe de nombreuses performances en France et en Europe depuis de nombreuses années. Il figure dans la Bible de l’Art  Singulier (collection Artension, édition 2010),  dans le Who’s Who International Art, préfacée par Francis Parent, critique d’art. (édition 2012) et dans Nude Art Today 2012.  Il est référencé et côté dans le Akoun et par Cambridge Expertise. Il est membre du Who’s Who International Art Club.

Né en 1959 à Sailly-Lez-Lannoy (59), il vit et travaille à Paris depuis 1996.

Si Elie Faure avait vu les peintures de Kej, peut-être aurait-il pu déceler dans icelles, le fameux « métissage » qui l’a tant préoccupé. Car Kej concilie le rythme et le lyrisme du « sang noir », si l’on reprend ici la célèbre métaphore utilisée par Faure, à l’intellectualisme du « sang blanc ». Ce qui frappe le plus dans l’œuvre de l’artiste, c’est la puissance du coloris que se rapproche du dessin d’enfant, la distorsion singulière des corps, le caractère presque grotesque de certaines scènes, et un lyrisme primitif et sauvage.

Les œuvres de 2011-2012, essentiellement huile et encre de chine sur toile, alternent scènes de tendresse et cruautés troublante ; les corps difformes, réminiscences des massacres graphiques de la période 2006-2007 rendent compte de la réalité fragmentée du monde, du chaos sauvage et muet qui se joue. Mais l’œuvre de Kej est loin d’être une œuvre de la violence : au contraire, ses toiles explorent l’humain et fait la part belle à une étude des mœurs populaire et une mise à nu des objets et des personnes qui peuvent nous entourer et où chacun peut se retrouver d’une manière ou d’une autre. Kej en appelle constamment à notre sensibilité et non à notre capacité à juger mais surtout à nous interroger sur le monde que nous côtoyons.

Les œuvres de Kej nous désorientent et restent inclassables. Vouloir lui attribuer une catégorie artistique spécifique serait une erreur : primitives par leurs formes, contours bruts et les traits des personnages rehaussés d’encre de Chine, ses toiles n’en sont pas moins pleines de signes. La mythologie des temps modernes est ici décrite sans fausse pudeur : comme en témoigne la toile  Sur le trottoir exhibant une bande de joyeux drilles en marge de notre société. Son regard « prospectif et décapant » décrit ainsi les rapports vulgaires de la soumission et de la domination quotidienne sans jamais tomber dans le « pathos ».

Dans ce débordement d’idées, de couleurs, dans ce chaos qui ravit à la face du spectateur contemplatif de vives émotions, Kej, considéré comme un membre de l’Art Outsider, impose un art brut qui contraste avec un coloriage intense tranchant avec les aplats qui constituent la base de sa surface  picturale. Mais bien au-delà d’une pure analyse stylistique, Kej est à l’image de l’œuvre qu’il produit : populaire et résolument tourné vers l’Autre. Il dépasse ainsi les frontières communes de l’art afin de nous proposer une œuvre unique, tranchant singulièrement dans le paysage de l’art contemporain, mêlant à la fois une esthétique plastique sauvage et le regard de l’artiste sur un quotidien trop souvent délaissé au profit du clinquant, de l’éphémère et du superficiel.

                        Ombeline Duprat, critique et historienne d’art.