Gabrielle Thierry

Nationalité: French

En savoir plus: Visitez le site Web de l'artiste

Profil de l'artiste

Gabrielle Thierry se consacre à la peinture depuis 15 ans. Son travail s'est rapidement orienté sur la recherche et la représentation des rythmes du paysage (série des Rythmes). La question de la musicalité des paysages et de sa traduction picturale s'est progressivement imposée.
Gabrielle Thierry fait évoluer ses recherches en tentant d'appréhender et de traduire les interactions entres couleurs/formes et notes/composition musicale. Elle décide de peindre directement en immersion dans la musique pour produire la série des Phrases Musicales. Ce travail de recomposition ou interprétation picturale de la composition musicale est à la fois spontané et lié à des mécanismes cognitifs, à une logique intuitive. Depuis, avec ce nouveau langage, Gabrielle Thierry tente la recomposition du paysage avec sa musique dans sa série des Variations.


Une sélection des oeuvres Rythmes, Phrases Musicales, et Variations, etc. est visible sur son site (www.gabriellethierry.com).


Le choix de la musique et de la correspondance avec le paysage, ou encore la traduction picturale - synesthésie - de la musique emprunte notamment aux oeuvres de F. Schubert, J.-S. Bach, A. Bruckner ou G. Gershwin. L'artiste souhaite proposer au public de découvrir l'interprétation picturale de la musique. Ces expositions sont le plus souvent associées à des concerts (Les 100 ans des Pianos Hanlet, Printemps de l'Orgue à Paris).

A partir de son travail, proposant une expérience esthétique unique dans la convergence et la correspondance des arts, Gabrielle Thierry renoue avec les visions initiales de l'abstraction et la synesthésie théorisée notamment par W.Kandinsky dans le cadre du Blaue Reiter.

Elle est l'invitée de colloques et de rencontres autour du thème de la convergence des arts (Université Paris Sorbonne, Centre de la Musique Romantique Française à Venise - Italie, Université Paul Verlaine à Metz). En 2014, elle participe au colloque international "La Fusion des sens - La Synesthésie dans le Texte et l'Image" à l'Université de Bourgogne à Dijon, co-organisées avec le Collège de Holy Cross (Worcester - Mass., US). Elle présente "La valse" de Maurice Ravel comme expérience synesthésique, objet d'une publication dans Interfaces - 2015.

L'oeuvre particulière, "La Musicalité des Nymphéas", est le fruit d'un travail de près de deux années réalisé devant les panneaux originaux de Claude Monet exposés au Musée de l'Orangerie à Paris. L'autorisation exceptionnelle accordée par le musée lui a permis de travailler "sur le motif", devant les Nymphéas (2010- 2012). La série "Musicalité des Nymphéas" est exposée pour la première fois dans sa totalité aux Etats Unis, Iris et B.Gerald Cantor Gallery, en sept et oct 2017. Autour de cette exposition, concerts, conférences et atelier ont été organisés permettant au public de découvrir les couleurs de la musique, celle des paysages, et la synesthésie. L'exposition est itinérante.

Gabrielle Thierry a une formation d'ingénieur spécialisée en sciences cognitives. Après une longue expérience professionnelle dans le domaine de la modelisation des connaissances, notamment dans le domaine de la santé, elle décide de se consacrer exclusivement à la peinture en 2002. Elle est par ailleurs l'auteur d'une étude sur la modélisation de l'expertise de tableaux réalisée dans le cadre d'une formation Christie's Education (2003).

Mes Digigraphie

Digigraphie® Dimensions Média Nombre de la série
A night in Paris - Place de la Concorde
112.00cm x 60.00cm Type: Painting
Papier: Hahnemühle William Turner 190 / 310
Produit par: Art Digital Studio
15
La Bourgogne - Grand Cru
100.00cm x 100.00cm Type: Painting
Papier: Hahnemühle William Turner 190 / 310
Produit par: Art Digital Studio
15
Vol d'oiseaux
60.00cm x 80.00cm Type: Painting
Papier: Hahnemühle William Turner 190 / 310
Produit par: Art Digital Studio
15

Gabrielle Thierry se consacre à la peinture depuis 15 ans. Son travail s'est rapidement orienté sur la recherche et la représentation des rythmes du paysage (série des Rythmes). La question de la musicalité des paysages et de sa traduction picturale s'est progressivement imposée.

Gabrielle Thierry fait évoluer ses recherches en tentant d'appréhender et de traduire les interactions entres couleurs/formes et notes/composition musicale. Elle décide de peindre directement en immersion dans la musique pour produire la série des Phrases Musicales. Ce travail de recomposition ou interprétation picturale de la composition musicale est à la fois spontané et lié à des mécanismes cognitifs, à une logique intuitive. Depuis, avec ce nouveau langage, Gabrielle Thierry tente la recomposition du paysage avec sa musique dans sa série des Variations.

Une sélection des oeuvres Rythmes, Phrases Musicales, et Variations, etc. est visible sur son site (www.gabriellethierry.com).

Le choix de la musique et de la correspondance avec le paysage, ou encore la traduction picturale - synesthésie - de la musique emprunte notamment aux oeuvres de F. Schubert, J.-S. Bach, A. Bruckner ou G. Gershwin. L'artiste souhaite proposer au public de découvrir l'interprétation picturale de la musique. Ces expositions sont le plus souvent associées à des concerts (Les 100 ans des Pianos Hanlet, Printemps de l'Orgue à Paris).

A partir de son travail, proposant une expérience esthétique unique dans la convergence et la correspondance des arts, Gabrielle Thierry renoue avec les visions initiales de l'abstraction et la synesthésie théorisée notamment par W.Kandinsky dans le cadre du Blaue Reiter.

Elle est l'invitée de colloques et de rencontres autour du thème de la convergence des arts (Université Paris Sorbonne, Centre de la Musique Romantique Française à Venise - Italie, Université Paul Verlaine à Metz). En 2014, elle participe au colloque international "La Fusion des sens - La Synesthésie dans le Texte et l'Image" à l'Université de Bourgogne à Dijon, co-organisées avec le Collège de Holy Cross (Worcester - Mass., US). Elle présente "La valse" de Maurice Ravel comme expérience synesthésique, objet d'une publication dans Interfaces - 2015.

L'oeuvre particulière, "La Musicalité des Nymphéas", est le fruit d'un travail de près de deux années réalisé devant les panneaux originaux de Claude Monet exposés au Musée de l'Orangerie à Paris. L'autorisation exceptionnelle accordée par le musée lui a permis de travailler "sur le motif", devant les Nymphéas (2010- 2012). La série "Musicalité des Nymphéas" est exposée pour la première fois dans sa totalité aux Etats Unis, Iris et B.Gerald Cantor Gallery, en sept et oct 2017. Autour de cette exposition, concerts, conférences et atelier ont été organisés permettant au public de découvrir les couleurs de la musique, celle des paysages, et la synesthésie. L'exposition est itinérante.

Gabrielle Thierry a une formation d'ingénieur spécialisée en sciences cognitives. Après une longue expérience professionnelle dans le domaine de la modelisation des connaissances, notamment dans le domaine de la santé, elle décide de se consacrer exclusivement à la peinture en 2002. Elle est par ailleurs l'auteur d'une étude sur la modélisation de l'expertise de tableaux réalisée dans le cadre d'une formation Christie's Education (2003).